Campagne d’hiver CEA 2017/2018: On y va !

7 février 2018 checkenergieauto.ch - Les Jeux olympiques auxquels participera Dario Cologna, l’ambassadeur du CEA, ont commencé. Au pays, la campagne d’hiver du CEA entre dans la dernière ligne droite.
 
« Notre ambassadeur Dario Cologna fait en ce moment la meilleure publicité qui soit pour le ski suisse et donc aussi pour notre marque », affirme Markus Peter, responsable Technique et Environnement, en se réjouissant des JO d’hiver de Pyeongchang, en Corée du Sud. En Corée du Sud, Dario Cologna sera trois fois dans le portillon de départ et figurera à chaque fois parmi les plus sérieux prétendants pour l’or. « C’est le moment idéal pour nos garagistes de profiter des bonnes nouvelles issues de la délégation suisse et de notre ambassadeur du CEA, Dario Cologna. »

Intégrer des vidéos CEA sur son site web
Les prestataires du CEA peuvent, par exemple, intégrer à leur site web ou à leurs profils de réseaux sociaux les sympathiques vidéos de la campagne d’hiver 2017/18. « L’actualité permet d’engager la discussion avec les clients en toute simplicité et décontraction sur les résultats de Dario Cologna, puis de leur parler des avantages du CEA » : telle est la recommandation de Markus Peter aux membres de l’UPSA.

Être perçu comme un expert
Dans son rôle d’expert du CEA, le champion de ski de fond dispensera encore ses précieux conseils dans la vidéo « pompiste » jusqu’à la mi-avril, révélant comment économiser du carburant, et donc de l’argent, grâce au contrôle d’efficience énergétique. Markus Peter recommande de visionner attentivement les clips de la campagne : « Cologna montre l’exemple aux garagistes sur la façon d’apparaître comme des optimisateurs de CO2 et, plus globalement, comme des prestataires de mobilité bien informés. »

Nouveaux éléments de contrôle
Les garages proposant le CEA peuvent également intéresser leurs clients en leur parlant des nouveautés de la prestation : « A partir du mois mars, les prestataires du CEA vérifient aussi s’il est possible de réaliser des économies sur le pare-brise », explique Markus Peter. Au lieu de vérifier, comme jusqu’à présent, le poste des huiles fluides, on regarde désormais s’il y a de tout petits dégâts réparables sur le pare-brise. « Cela se justifie du point de vue écologique et permet, dans certains cas, de réaliser des ventes supplémentaires, mais ce changement tient aussi compte du fait qu’avec les voitures modernes, on n’a presque plus besoin de choisir entre les huiles moteur », ajoute Markus Peter. 

Pour célébrer une victoire ...

Utilisables tout simplement pour le marketing de chaque garage : les vidéos de la campagne d’hiver 2017/2018 du CEA.

Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie