Détection des problèmes grâce à des échantillons audio

13 octobre 2020 upsa-agvs.ch – Depuis début 2020, Škoda teste dans les garages suisses une application capable de détecter d’éventuels problèmes à l’aide d’échantillons audio. Pour ce faire, l’application «Sound Analyser» utilise notamment des technologies recourant à l’intelligence artificielle.

skoda_artikel_2.jpg
Recherche de défauts via l'application : en test chez Skoda dans le monde entier depuis la mi-juin 2019. Source : Skoda


pd/jas. pd/jas. La nouvelle application IA «Sound Analyser» permet aux techniciens de service de Škoda d’établir un diagnostic précis. Il leur suffit d’un smartphone ou d’une tablette pour pouvoir utiliser cette application. Éric Dénervaud, responsable du support produit chez Škoda Suisse, précise: «Cette application est facile à utiliser et efficace. Son installation se fait sans problème et elle ne nécessite pas de matériel supplémentaire, tels que microphone ou amplificateur.» Le programme enregistre les bruits du véhicule analysé et les compare à des échantillons audio existants. En cas de différences audibles, l’application recourt à un algorithme pour indiquer leur cause possible et comment faire pour remédier aux problèmes ainsi détectés. L’introduction par étapes de technologies d’identification des différences acoustiques par rapport à un état normal ouvre un grand nombre de portes, en particulier dans le domaine de la maintenance prédictive à l’aide de capteurs (Predictive Maintenance).
 
Une version bêta de l’application est utilisée depuis 2019 dans 14 pays, dont l’Allemagne, la Russie, l’Autriche et la France. La Suisse a quant à elle rejoint ce projet pilote début 2020 avec 18 concessionnaires Škoda et le support produit d’Amag Import SA. Au total, 245 concessionnaires Škoda ont fourni des enregistrements audio pour le «processus d’apprentissage» du logiciel et ont ainsi directement contribué à son développement. «Pour que l’application puisse identifier et classer d’autres bruits, il faut disposer d’au moins 50 à 100 enregistrements du même bruit. Plus le nombre de bruits reconnus et différenciés par l’application est grand, plus celle-ci sera efficace», explique Éric Dénervaud (photo).

L’utilisation de ce programme très complexe sur le plan technique reste intuitive: il suffit en effet d’enregistrer les bruits du véhicule sur son smartphone via l’application. Aujourd’hui, cette dernière est déjà capable d’identifier dix échantillons avec une précision de plus de 90 %, dont des bruits relatifs à des modules tels que mécanismes de direction, compresseurs de climatisation ou encore embrayages de boîtes séquentielles robotisées. L’application classe par ailleurs les éventuelles maintenances ou réparations à venir en fonction du modèle. Et Éric Dénervaud d’ajouter: «L’application ‹Sound Analyser› nous permet de déterminer plus rapidement et de manière plus ciblée les éventuelles maintenances et réparations. Nous améliorons ainsi notre efficacité dans le secteur de l’après-vente et accroissons en outre la satisfaction de notre clientèle.»
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Commentaires