Fehrenbach critique la préférence des voitures électriques

7 janvier 2021 upsa-agvs.ch – Franz Fehrenbach, le président du conseil de surveillance du premier équipementier automobile mondial Bosch, ne mâche pas ses mots. Les politiques ont une logique de deux poids deux mesures en faveur des véhicules électriques. 

20210106_fehrenbach_artikelbild.jpg
Source: Bosch

mig. Selon Franz Fehrenbach, la voiture électrique n’est pas encore prête à être commercialisée. «Nous savons tous qu’avec le mix électrique allemand et européen, les voitures électriques n’ont pas un bilan carbone neutre», affirme le président du conseil de surveillance de Bosch dans le quotidien Stuttgarter Nachrichten. Puis il ajoute que «les politiques les considèrent malgré tout comme des véhicules n’émettant pas de CO2 parce que le législateur occulte le bilan énergétique de la production de courant de charge». 

L’homme de 71 ans critique l’attitude unilatérale de l’UE, qui ne cache pas sa préférence pour les voitures fonctionnant à batterie et entonne le glas funèbre du moteur à combustion. Une logique du deux poids et deux mesures est clairement suivie, et c’est le moteur à combustion et le climat qui en font les frais! F. Fehrenbach fait référence au développement de l’infrastructure de rechargement en Allemagne: «Si nous voulions réellement arriver à un million de points de rechargement d’ici 2030, il faudrait que nous en installions 2000 par semaine.» Dans les faits, 200 nouveaux points sont actuellement montés chaque semaine en Allemagne.

Pour F. Fehrenbach, la production des cellules de batteries est un autre signe indiquant que l’objectif de la neutralité climatique est encore loin d’être atteint. Celles-ci nécessitent en effet une grande quantité de courant électrique qui provient d’Asie. «Là-bas, une très grande proportion de courant électrique est encore produite dans des centrales à charbon.» Puis il précise que toutes ces émissions ne figurent pas dans les données de consommation de CO2 des véhicules électriques. Le président du conseil de surveillance de Bosch parle ainsi à cœur ouvert au nom de nombreux garagistes qui souhaiteraient que les politiques fassent preuve d’une plus grande ouverture d’esprit sur les sujets technologiques. 
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Commentaires