«L’excitation à l’idée d’un grand rassemblement croît de jour en jour»

transport-CH et aftermarket-CH

«L’excitation à l’idée d’un grand rassemblement croît de jour en jour»

7 juin 2021 agvs-upsa.ch – Les chances sont bonnes de voir la branche automobile pouvoir se rassembler à l’automne à l’IAA de Munich, à l’Automechanika de Francfort, à l’Auto Zürich et aux salons transport-CH et aftermarket-CH à Berne. L’excitation que l’on sent monter à cette idée dans la branche donne aux organisateurs un élan supplémentaire, comme le révèle Michael Gehrken, chargé de communication de transport-CH et aftermarket-CH.

20210607_gehrken_artikelbild.jpg
Source: médias de l'UPSA
 
Monsieur Gehrken, êtes-vous satisfait du nombre d’exposants actuellement inscrits? 
Michael Gehrken, COO de transport-CH/aftermarket-CH:
Le nombre d’inscriptions est légèrement supérieur à celui des années précédentes, ce qui nous fait supposer que, plus la date du salon approchera et plus il deviendra vraisemblable qu’il puisse se tenir, plus le nombre d’inscriptions de dernière minute augmentera. Toutefois, il est vrai que plus de 90 % des stands sont déjà occupés, car de nombreux exposants ont réservé des surfaces plus importantes. Nous avons également enregistré 30 % de nouveaux inscrits. Tout cela nous a poussés à nous pencher sérieusement, au cours de ces dernières semaines, sur la création de surfaces d’exposition supplémentaires. Le comité d’organisation souhaite à présent proposer une nouvelle halle pour pouvoir faire de la place à tout le monde, dans la mesure du possible. 

Pour la branche automobile, est-il important que les salons aftermarket-CH et transport-CH puissent se tenir en novembre? 
La branche de l’automobile et des véhicules utilitaires a plus que jamais besoin d’une plate-forme. Nous voyons également cela comme notre contribution à la résolution des problèmes économiques liés à la pandémie. Après l’édition anniversaire extrêmement réussie de transport-CH en novembre 2019, nous avons remarqué, dès l’automne 2020, que la branche de l’automobile et des véhicules utilitaires avait très envie de renouer avec la normalité. Il est plus que temps pour cela, et pas seulement pour notre branche! 

L’excitation est-elle palpable?  
À côté des aspects économiques, il y a aussi des aspects sociétaux primordiaux. L’excitation à l’idée d’un grand rassemblement et d’un échange entre pairs croît donc de jour en jour, même si un certain scepticisme et les incertitudes n’ont pas tout à fait disparu encore. En résumé: nous sommes actuellement très optimistes quant au fait que nous pourrons organiser du 10 au 13 novembre 2021 un événement inoubliable à Berne – inoubliable et qui nous permettra d’oublier en même temps les 18 mois qui viennent de s’écouler. 

D’où tirez-vous l’assurance que l’événement pourra bien se tenir? 
Si les mois que nous venons de passer nous ont appris une chose, c’est bien qu’il faut s’attendre à tout. Malgré cela, notre optimisme croît de jour en jour, notamment parce que nous sentons que les exposants et la branche tirent à la même corde que nous et que, plus le temps avance, plus les gens apprennent à vivre avec le COVID-19. Enfin, nous sommes heureux de savoir que l’offensive de vaccination progresse de jour en jour. Tout cela fait que nous sommes aujourd’hui très confiants sur le fait de pouvoir organiser le salon dans un cadre qui ressemblera beaucoup à celui que nous connaissons. Les annonces du Conseil fédéral et des instances compétentes, qui prévoient d’autres assouplissements pour l’automne, nous confortent dans cette opinion.

Les formats numériques ont fait un bond en avant. Quel regard portez-vous sur cette évolution? 
En tant qu’organisateurs de salons, s’il y a un point positif que nous pouvons tirer de ces derniers mois, c’est probablement la certitude qu’aucun événement en ligne, aussi bien conçu soit-il, ne peut remplacer une vraie rencontre. Le télétravail et les réunions par Zoom peuvent être utiles dans les processus de travail. Mais nous sommes des êtres sociaux et nous ne sommes que partiellement faits pour la virtualité. Nous avons tout simplement besoin de pouvoir nous parler face à face de temps en temps. Et les deux salons de référence que sont aftermarket-CH et transport-CH sont à cet égard des lieux idéaux pour le rassemblement de la branche
 
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie

Ajouter un commentaire

6 + 4 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Commentaires