Sophie Schumacher se rend aux WorldSkills 2024

Qualification à la Transport-CH

Sophie Schumacher se rend aux WorldSkills 2024

10 novembre 2023 agvs-upsa.ch – Pour la première fois, l'UPSA enverra l'année prochaine une mécatronicienne d'automobiles au championnat du monde des mécatroniciens de véhicules utilitaires, respectivement des mécatroniciens. Lors de la qualification dans le cadre de Transport-CH, la Bernoise Sophie Schumacher s'est imposée et ira à Lyon l'année prochaine. Sascha Rhyner et Cynthia Mira

worldskills_wettkampf_920px.jpgAlina Knüsel (21), Sophie Schumacher (21) et Roger Ruch (20) lors de la remise des prix (de g. à dr.). Les photos : Médias UPSA

Le bruit dans la halle 8 de Transport-CH sur le site de Bernexpo était assourdissant. Mais ce n'était pas la faute des trois camions stationnés au milieu de la tente. A côté, le TCS effectuait une démonstration de drones de transport de charges à une cadence horaire. Alina Knüsel (21 ans), Roger Ruch (20 ans) et Sophie Schumacher (21 ans) ne se sont pas laissés distraire. Grâce à de solides performances lors des SwissSkills Championships en septembre au même endroit, ils se sont qualifiés pour les éliminatoires finales des mécatroniciens d'automobiles spécialité véhicules utilitaires. Il s'agissait de décrocher une place pour les WorldSkills de septembre prochain à Lyon (F). Il s'agit d'une première : c'est la première fois que l'UPSA envoie un participant pour la spécialité voitures particulières et un autre pour la spécialité véhicules utilitaires.

sophie_schumacher_-_1_benutzerdefiniert.jpgConcentration totale pendant la compétition pour la future gagnante Sophie Schumacher.

Sous la tente, des spectateurs suivaient régulièrement l'évolution des trois camions, un de Scania, un de Daimler Truck et un de Volvo Trucks. Il s'agissait de diagnostiquer et de réparer les défauts sous la pression du temps – chaque poste ne disposait que de 45 minutes. Le poste « Dépannage » était particulièrement épineux : sans schéma électrique ni technique de diagnostic, ils devaient faire redémarrer le camion. Au poste « Gestion du moteur » – ici, le moteur tournait mais bégayait – il fallait tirer les bonnes conclusions, trouver les erreurs et y remédier. Le poste technique sur le châssis et l'électricité de la carrosserie demandait des compétences mécaniques.

C'est Sophie Schumacher de Studen BE qui s'est montrée la plus efficace face aux problèmes posés. « Le premier poste s'est très bien passé, cela m'a donné confiance en moi », a expliqué la gagnante. Dix mois intensifs l'attendent maintenant. « Le chef expert Jean Trotti m'a déjà fait comprendre qu'il y aurait quelques entraînements. Mais j'espère qu'il restera quand même un peu de temps libre », raconte-t-elle en riant. Mais d'abord, il faut faire la fête : Alors qu'elle était encore dans les halls d'exposition, elle a également trinqué avec ses deux concurrents à cette journée difficile mais réussie : « Je suis contente d'avoir réussi ».
 
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie

Ajouter un commentaire

4 + 3 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Commentaires