Propulsions alternatives: de nouveaux dangers sollicitent les garagistes

La tendance qui fait que les véhicules deviennent plus économes et plus écologiques offre de belles opportunités aux garagistes suisses tout en les plaçant face à des défis. Ils sont confrontés à de nouveaux dangers pour la réparation et la maintenance.

Les travaux sur les propulsions alternatives en tous genres demandent aux garagistes de nouvelles connaissances. Ils doivent s’informer sur les dangers et les vices cachés des nouvelles technologies s’ils veulent réparer et entretenir des systèmes d’entraînement alternatifs. Ils ont par exemple besoin d’un certificat de spécialiste pour pouvoir effectuer des travaux sur des véhicules dotés d’installations à gaz (voir aussi: www.svgw.ch).

Pour les travaux sur des véhicules électriques et hybrides, d’autres dangers sont à connaître, et pas seulement lors du chargement de la batterie (vous en trouverez davantage à ce sujet ici). L’entretien et la réparation de ces véhicules requièrent aussi de nouvelles connaissances.
 
Le cours de deux jours proposé par l’UPSA, « Instruction électrique pour les systèmes haute tension dans les véhicules électriques/hybrides » vous permettra de mettre vos connaissances à jour.