«Ce mode de propulsion procure un immense plaisir de conduite»

Arrêt au garage: M. Peterhansel

«Ce mode de propulsion procure un immense plaisir de conduite»

16 novembre 2021 upsa-agvs.ch – Des personnalités passionnantes issues de la branche automobile évoquent l’actualité et les stratégies. Aujourd’hui, Stéphane Peterhansel, légende du sport automobile, nous donne un aperçu de ses préparations au Dakar. Quatorze fois vainqueur du Dakar, ce résident du Valais prendra pour la première fois le départ avec un bolide de rallye électrique.
 
artikel_0.jpg
La légende du sport automobile Stéphane Peterhansel vit en Valais depuis des années et conduit désormais une Audi loin du désert. Source : Audi

jas. Monsieur Peterhansel, le 2 janvier 2022, vous participerez au Dakar pour la 34e fois. Aviez-vous imaginé disputer un jour le rallye raid dans le désert le plus difficile au monde avec un moteur électrique et un convertisseur d’énergie?
Stéphane Peterhansel, légende du rallye et Suisse d’adoption: Je n’y aurais pas cru. Le plus beau, d’après les tests que nous avons effectués jusqu’à présent, c’est que ce mode de propulsion procure un immense plaisir de conduite que je n’aurais pas cru possible. Cette idée contribue ainsi à rendre les moteurs électriques de plus en plus attrayants, même dans la vie quotidienne. Avec le RS Q e-tron, nous disposons à tout moment d’une puissance et d’un couple incroyablement élevés. Aucune voiture équipée d’un moteur à combustion classique ne peut fournir une telle performance. Comme il n’y a pas d’embrayage et que je n’ai pas besoin de changer de vitesse, je peux me concentrer entièrement sur la conduite tout-terrain. Je dois encore m’habituer à l’acoustique. Avec ses régimes et son niveau sonore, le convertisseur d’énergie ne suit pas directement les commandes de l’accélérateur comme un moteur à combustion.
  
artikel_1.jpg
Stéphane Peterhansel, légende du rallye et Suisse par choix (devant) avec son nouveau copilote Edouard Boulanger. Source : Audi
 
Quels conseils avez-vous donnés à l’équipe d’ingénieurs d’Audi lors du développement?
Audi connaît parfaitement la propulsion électrique grâce à ses précédents projets, qu’il s’agisse de la propulsion hybride au Mans ou de la propulsion électrique à batterie en Formule E. Nous, les pilotes, connaissons parfaitement les exigences du rallye Dakar en matière de châssis, de suspensions et d’autres composants. Outre de nombreuses idées détaillées, notre conseil général était le suivant: le plus important, ce ne sont pas les derniers dixièmes de seconde, mais la fiabilité.
 
Pour Audi, le Dakar 2022 sera une première, avec en plus un nouveau concept de véhicule. Fort de vos 30 ans d’expérience en sport automobile, qu’est-ce qui vous paraît réaliste?
Nous ne faisons plus aucun rallye avant, mais nous nous concentrons entièrement sur les tests. À cela s’ajoute le fait que le caractère du Rallye Dakar 2022 changera considérablement en raison du parcours. En 2021, nous roulions encore sur un sol très rocheux. En janvier, nous parcourrons les dunes de l’Empty Quarter, en Arabie Saoudite. J’ai hâte d’y être. Ça me rappelle l’époque du Dakar en Afrique. Il faut déjà simplement réussir à relever ce défi. Après des milliers de kilomètres de désert, il s’agira d’arriver à destination sans gros revers. Si nous y parvenons, je serais ravi de décrocher une place parmi les cinq meilleurs.

artikel_3.jpg
Audi veut réussir le Dakar 2022 avec la RS Q e-tron à propulsion électrique et convertisseur d'énergie. Source : Audi
 
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie

Ajouter un commentaire

10 + 10 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Commentaires