Les données du marché envoient des signaux positifs

15 octobre 2020 upsa-agvs.ch – Les marchés automobiles chinois et allemand semblent entrer dans une phase de reprise après une baisse durant la crise du coronavirus. Les signes de cette amélioration sont éloquents.

20201014_text_weltautomarkt.jpg
Source: Istock

cst. La pandémie de coronavirus a provoqué un véritable effondrement des ventes de voitures dans le monde entier. Des reculs significatifs ont été enregistrés en particulier durant les mois de mars, avril, mai et juin, alors que les constructeurs automobiles ont dû mettre leur production en attente sur de nombreux sites. Mais les données actuelles du marché laissent entrevoir une lueur d’espoir.

Ces signaux positifs nous viennent principalement de Chine, le plus grand marché automobile du monde. Le mois de septembre a ainsi été le troisième mois consécutif à enregistrer une évolution positive du marché des voitures neuves par rapport à la même période l’année précédente. Selon l’association sectorielle China Passenger Car Association (PCA), 1,94 million de voitures de tourisme, SUV et petits véhicules polyvalents ont été remis aux clients finaux le mois précédent, soit 7,4 % de plus qu’en septembre 2019.

Les données du marché chinois sont pertinentes dans la mesure où la République populaire a toujours été une source d’espoir et un vrai baromètre de la branche automobile internationale. De plus, la Chine est le marché unique le plus important pour les constructeurs automobiles allemands Volkswagen, Daimler et BMW. L’agence de presse allemande dpa a ainsi annoncé que BMW, Daimler et Audi, filiale de VW, avaient publié la semaine passée les chiffres de leurs ventes du troisième trimestre qui témoignaient d’une évolution positive considérable en Chine.

Des signaux réjouissants nous viennent également d’Allemagne: selon les chiffres de l’office fédéral allemand pour la circulation des véhicules à moteur (Deutschen Kraftfahrt-Bundesamt, KBA), 265 227 nouvelles immatriculations de voitures de tourisme ont été enregistrées au mois de septembre, soit 8,4 % de plus que le même mois l’année précédente. C’est Audi qui a connu la croissance la plus importante parmi les marques automobiles allemandes (42,4 %), alors que sur le marché des importations, le spécialiste des véhicules électriques qu’est Tesla s’est envolé avec une évolution positive de 82,7 %. En ce qui concerne les propulsions alternatives, il faut noter ici que, comme en Suisse, les motorisations électriques, hybrides, GNC, etc. ont aussi fortement progressé en Allemagne. Alors que les voitures de tourisme électriques ont affiché une progression de 260,3 %, les hybrides rechargeables ont enregistré une croissance de 463,5 %, ce qui correspond à une part de marché de près de 16 %. Cette demande a également été nourrie par le nouveau bonus environnemental proposé par l’industrie et le gouvernement allemands. Pour comparaison, 20,2 % des ventes du mois de septembre concernaient des voitures électriques et hybrides rechargeables en Suisse et au Liechtenstein.

La fédération allemande de l’industrie automobile (VDA) estime que cette croissance importante des nouvelles immatriculations des voitures de tourisme au mois de septembre est surtout une conséquence du passage au cycle WLTP. Ce dernier avait en effet causé une baisse considérable des nouvelles immatriculations en septembre 2019. Les données du marché sont malgré tout positives: les signaux forts et précurseurs donnés par la Chine et l’Allemagne laissent espérer une éventuelle reprise proche du marché national.
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Commentaires